Ce dimanche 15 octobre, une nouvelle intervention policière a eu lieu aux alentours du parc Maximilien, à Bruxelles. Les forces de l’ordre y ont arrêté de nombreux migrants présents au moment même où ceux-ci attendaient, aux côtés de bénévoles, la venue de tous ces citoyens qui se proposent, depuis quelques semaines, de les héberger à domicile.

N’ayons pas peur des mots : il s’agit d’une véritable rafle, qu’il s’agit de condamner avec la plus vive fermeté. Ce n’est malheureusement pas la première. Cette fois, elle s’est donc déroulée sous le regard atterré de citoyens qui posent un acte solidaire pour pallier à la défaillance de la politique d’accueil de notre pays.
En tentant de casser cet élan de solidarité, une couche d’ignominie supplémentaire s’ajoute à la politique soi-disant « humaine mais ferme » du gouvernement fédéral qui frappe de plein fouet les personnes migrantes présentes sur notre territoire.

Le MOC tient en outre à rappeler qu’en enfermant les personnes migrantes (dont de nombreux ressortissants soudanais) dans le but de les expulser, l’État belge se met en marge du droit. Ces derniers jours, plusieurs tribunaux belges, francophones comme néerlandophones, ont en effet ordonné la libération ou suspendu l’expulsion de Soudanais. Ces tribunaux ont jugé que l’État belge ne pouvait pas expulser de migrants vers le Soudan sans s’assurer qu’ils ne risquaient pas d’y être soumis à un risque de torture ou de traitements inhumains contraires à l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’Homme. Le MOC demande donc l’arrêt immédiat des rafles de migrants.

À défaut de la politique d’accueil humaine et solidaire que nous revendiquons depuis bien trop longtemps, le MOC exige, a minima, que le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Théo Francken respecte le droit.
Il s’agit aussi de pointer du doigt la responsabilité de la Région de Bruxelles-Capitale dans ses atermoiements quant à l’ouverture d’un centre d’accueil pour migrants.
Enfin, le MOC interpelle le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, notamment en sa qualité de chef de la police : comment est-il possible d’envisager l’action policière avec si peu d’humanité ? Comment oser s’aligner sur la politique inhumaine du gouvernement fédéral ? Comment assumer de vouloir rompre le lien de solidarité que tente de créer des citoyens et des bénévoles envers des personnes migrantes dans le besoin ?

Christian KUNSCH,
Président du MOC

La CSC et la FGTB dénoncent la traque des militants sans papiers CSC et FGTB, organisée par le secrétaire d’État à l’asile et à la migration. Cette politique constitue une violation du droit de libre association inscrit dans la Constitution et les conventions internationales. En effet, ces travailleurs sont organisés syndicalement.

La CSC et la  FGTB condamnent les pratiques d’intimidations et d’arrestations du gouvernement fédéral ainsi que les pressions que ce dernier met sur les polices locales pour mener ces actions.

La CSC et la FGTB rappellent qu’elle soutient le combat des travailleurs sans papiers pour leur régularisation. Elles exigent un traitement égal de tous les travailleurs et travailleuses. En effet, la non reconnaissance du séjour criminalise les travailleurs sans-papiers et les empêche de se défendre face aux employeurs qui les exploitent dans la clandestinité.

La CSC et la FGTB exigent l’arrêt des arrestations des travailleurs sans-papiers et des politiques d’expulsion.

Les deux organisations syndicales revendiquent, dans le cadre de la transposition de la directive sanction, un droit de séjour pour les sans-papiers travailleurs et travailleuses victimes d’exploitation grave.

Contacts PRESSE :

CSC : Luan Abedinaj– 0477 90.14.30

FGTB : Jojo BURNOTTE, 0473 96.36.46

gout

Dans le cadre du projet Erasmus + "Eco-restaurateur, pour une alimentation durable ", une « table ronde » a été organisée dans notre restaurant pédagogique « Le Goût d’Apprendre » à Jemappes le 23 mai 2017. Aux termes de 2 années d’investissement avec l’ensemble de nos partenaires, l’AID Hainaut Centre a pu partager et échanger, avec les différents organismes sensibilisés à l’économie sociale et durable, sur les résultats enrichissants obtenus grâce à ce projet Européen.


Aussi, les apprenants et les formateurs ont invité leurs convives à découvrir le travail effectué et l’expérience acquise au travers d’exposés, d’outils pédagogiques utilisés lors de la formation, de préparations de recettes « durables » … 


Cet évènement s’est terminé par un moment convivial autour de dégustations sur le thème « Saveurs Locales et Alimentation Durable » …

gout2

logo OP wallon tcm205 414313

A partir du 4 septembre, pour mieux répondre aux besoins de ses affiliés, la CSC procède à quelques ajustements dans l’organisation de ses permanences chômage en Wallonie. Les horaires d’ouverture ont été adaptés et certains points de contact ont été déplacés vers des centres de services où les équipes ont été renforcées.


Pour tout savoir sur les changements dans votre région, rendez-vous sur la page nationale Contact https://www.csc-en-ligne.be/csc-en-ligne/Contact.html. Vous y trouverez les horaires d’ouverture et les coordonnées des centres de services situés près de chez vous et sur l’ensemble du territoire wallon.

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
logo vf logo mc
 Logo EP CSClogo 
logo joc 2016  

logo ciep quadri copieLogo AIDsolomond logo

 

© 2016 MOC Hainaut-Centre - Admin