Pop Up

Pop Up, plateforme associative culturelle organise une rencontre sur la situation du Plaza Art ce 28 mars à 18h30.

Nous avons invité Pierre Heldenbergh, administrateur délégué des Grignoux qui exploitent le cinéma Caméo. Nous prendrons un temps avec lui pour s'informer sur l'exemple namurois. Nous vous proposons aussi de réfléchir ensemble sur l'organisation d'une vigilance associative et citoyenne au sujet du Plaza Art.

Les associations partenaires du Plaza et des citoyens ...sont les bienvenus à cette rencontre.

Nous vous donnons rendez-vous CE MERCREDI 28 MARS À 18H30, dans les locaux du MOC au 10, rue Marguerite Bervoets à 7000 Mons, à la salle informatique (au 2° étage).

N'hésitez pas à relayer l'invitation largement.

Pour Pop Up, Virus Culturel

Stephano Console

Vincent Dufoing

Henriette Jungst

Samuel Thirion

semainesociale

L’état de la démocratie

La démocratie se veut un mode de décision s’accordant avec le point de vue d’une majorité dans le respect des minorités. Chez nous, cela s’incarne par l’élection d’un collectif de politiques représentatifs en dialogue avec la société civile organisée. Aujourd’hui, le désenchantement est là : nombreux sont les citoyens qui se mettent en retrait ; la complexité du monde ouvre l’espace de la décision à des technocrates non élus ; en contrepoint, les populismes font dans le simplisme et la démagogie ; l’interaction avec la société civile organisée est grippée. Toutes ces pathologies sont traversées par une même grande question : à quelles conditions les décisions de biens publics peuvent-elles être tout à la fois efficaces et légitimes ?

Vous trouverez, en pièce jointe, le programme complet des deux journées.

Inscrivez-vous en cliquant sur ce lien

PS : Dès réception de votre inscription, vous recevrez un accusé de réception

 

02/246.38.51

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.moc.be et www.ftu.be

 

La Louvière séries politiques affiche 002

Les séries télévisées nous présentent une vision de la politique parfois sombre, parfois idéalisée, mais souvent fascinante. Ces réalisations s’inspirent régulièrement de la réalité mais elles peuvent également la devancer. Cependant, avec l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis, la réalité n’a-t-elle pas aujourd’hui dépassé la fiction ?

Parmi les séries qui abordent les questions politiques on peut citer The West Wing, Borgen ou encore dans une version plus sombre House of Cards et le Baron Noir. Mais, c’est oublier que les mécanismes du pouvoir sont également abordés dans des univers de prime abord plus éloignés, comme dans la série Game of Thrones…

Une co-organisation Maison de la Laïcité de La Louvière/ CIEP Hainaut Centre

balance tes peurs

La grande enquête « Noir-Jaune-Blues »* a montré que nous vivons une gigantesque mutation de société. Une majorité de la population est sans repères. La méfiance envers les politiques et les institutions est énorme. Le repli identitaire gagne du terrain. Les appartenances sociales et politiques sont presque dissoutes. La peur de l’avenir domine.

Comment encaisser ce choc ? D’abord, en essayant de le comprendre : il faut bien mesurer l’ampleur des constats et écouter les paroles du terrain, de chacun. Ensuite, il s’agit de nous situer. Cette enquête montre justement le maintien d’une certaine confiance envers les mouvements associatifs. Cela nous donne une responsabilité : comment voulons-nous agir dans ce contexte de mutation ? Comment prendre acte, et rebondir ?

Présentation de l’enquête par Benoît Scheuer, sociologue et directeur de Survey & Action

* L’enquête « Noir, Jaune, Blues 2017 » a été menée par l’institut Survey&Action, en partenariat avec Le Soir, la RTBF et la fondation Ceci n’est pas une crise.

LIEU : Centre L’Ilon, salle Houyoux, 1, Rue des Tanneries, 5000 Namur

(Entrée possible par le parking rue du Lombard)

ENTREE LIBRE : Sandwiches, potage et café offerts

Inscription vivement souhaitée avant le 15 mars 2018 : 

081/73.40.86 - secretariat@equipespopulaires>

 

Communiqué de presse

Le vendredi 9 février, un cap supplémentaire a été franchi dans la lutte frénétique du gouvernement fédéral contre les personnes migrantes : lors d’un « contrôle multidisciplinaire », des sans-papiers ont été arrêtés au sein même des locaux d’une association du secteur artistique. Deux d’entre eux sont détenus en centre fermé et risquent d’être expulsés.

Le front commun syndical CSC-FGTB, le MOC et le CEPAG, la Coordination des sans-papiers et la Plateforme de soutien des sans-papiers exigent leur libération et la fin des politiques brimant les libertés d’association.

Rassemblement 19/02/2018 Place Poelaert dès 8h30 (point presse 11h)

Ce lundi 19 février, de 8h30 à 14h, la FGTB-CSC-ACV-ABVV, MOC et CEPAG, en front commun, avec la Coordination des sans-papiers et la Plateforme de soutien aux sans-papiers se rassembleront de 8h30 à 14h à la Place Poelaert, 1000 Bruxelles, devant le palais de justice, Les organisations exigent la libération des camarades sans-papiers, Mounir et Jiyed, enfermés au centre 127 bis, et dénoncent les politiques liberticides menées actuellement par le gouvernement.

Une semaine de Sit-In au carrefour Art-Loi

Ce combat pour la liberté, les syndicats et les associations le mèneront tant que les deux personnes ne seront pas libérées. Tous les jours de la semaine entre 8h et 9h, 11h et 13h, 16h et 17h, ils seront au carrefour Arts-Loi pour le rappeler aux gouvernement.

Une lettre au premier Ministre

Une lettre à l’intention du premier ministre sera envoyée en vue de demander une rencontre entre ce dernier et les responsables des deux grandes organisations syndicales. Cette rencontre aura pour objet la libération des deux travailleurs sans-papiers et l’exigence d’un changement radical de politique à l’égard des migrants.

Campagne « Espace solidaire. Ici nous n’admettons pas les rafles. Non à la répression des sans-papiers »

Cette semaine verra par ailleurs le démarrage d’une campagne d’affichage dans les associations culturelles, sociales. Des banderoles où il sera inscrit « Espace solidaire. Ici nous n’admettons pas les rafles. Non à la répression des sans-papiers », orneront les façades de leurs bâtiments.

https://drive.google.com/drive/u/0/folders/1xM2OKfOViwUQndz2o-_OOXuyyaevi6PA

 

 

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
logo vf logo mc
 Logo EP CSClogo 
logo joc 2016  

logo ciep quadri copieLogo AIDsolomond logo

 

© 2016 MOC Hainaut-Centre - Admin