WSM logo groen RGBWSM débloque un fonds spécial d'urgence pour 

soutenir ses partenaires dans la 

lutte contre le coronavirus !

 

La crise sanitaire mondiale que nous vivons est sans précédent et s’accompagne d’une crise sociale, économique, alimentaire et humanitaire. Partout dans le monde, les organisations partenaires de WSM s’organisent pour lutter contre le coronavirus. Durant cette crise, ils réalisent un remarquable travail de sensibilisation, de prévention et de mobilisation sur le terrain et ce, malgré un manque de moyens criant. En parallèle, ils continuent d’exiger un renforcement des systèmes de protection sociale et maintiennent leur travail de plaidoyer.

Grâce à des cliniques mobiles au Bénin, au Burkina Faso et au Mali, des mutuelles de santé distribuent du savon et des masques. Elles diffusent largement des campagnes de sensibilisation et demandent aux autorités de fournir des directives claires à la population. Au Rwanda, l’ARR, une organisation de seniors, se bat aux côtés des ainé-es pour que les banques assurent le paiement de leurs pensions et respectent leurs droits.

Des milliers de kilomètres plus loin, en Inde, l’organisation AREDS assure elle aussi le paiement de certaines allocations publiques aux plus vulnérables et se déplace dans les bidonvilles et les villages isolés. Aux Philippines, l’AHW, une organisation syndicale des travailleur-euses de la santé, dénonce les négligences du gouvernement pour assurer la sécurité des agent-es de santé qui ne sont ni protégé-es, ni testé-es, ni correctement indemnisé-es. Par une campagne de mobilisation, ils exigent que le gouvernement prenne ses responsabilités. Au Népal, les syndicats ont conclu un accord avec le gouvernement sur des mesures de soutien aux travailleurs et travailleuses. 

En République dominicaine, le MOSCTHA et la FEI ont créé une campagne de prévention pour les migrant-es haitien-nes, procurent des soins aux malades et distribuent de la nourriture tandis qu’au Guatemala, l’organisation du MOJOCA fait de même et refuse d’abandonner les jeunes des rues. En Bolivie, le Centre de Promotion de la Femme « Gregoria Apaza » fait respecter les droits fondamentaux des travailleuses, même en période de pandémie grâce au développement d'une application et d’une campagne massive sur les réseaux sociaux.

Cela fait des années que WSM et ses organisations partenaires en Asie, en Afrique et en Amérique latine se battent pour une protection sociale universelle. Et plus que jamais, nous voyons à quel point ce combat est nécessaire. La situation est urgente et inédite. Dès lors, WSM a décidé de libérer des moyens supplémentaires pour financer les activités ‘Covid-19’ de ses partenaires. 

Soutenir le fonds d’urgence de WSM avec un don, c’est vous assurer que la solidarité dépasse les frontières. Vous permettez ainsi à WSM de poursuivre ce combat et de répondre au mieux aux demandes des partenaires dans leur lutte contre le coronavirus. Prenons soin les uns des autres, ici et là-bas.

Votre geste solidaire est le bienvenu sur notre compte BE96 7995 5000 0005 – BIC GKCCBEBB, avec la communication suivante « Ensemble contre le coronavirus ».

La crise du coronavirus n’épargne personne. Elle touche tous les partenaires de WSM, de la CSC, et de la Mutualité Chrétienne. Puisque le virus ne s’arrête pas aux frontières, faisons-en de même. Mobilisons-nous ensemble pour les mouvements sociaux, les syndicats, les mutuelles de santé, les organisations de femmes, de jeunes et d’ainé-es aux quatre coins de la planète !

FONDS D’URGENCE DE WSM

En cas de catastrophe naturelle ou de crises urgentes, WSM vient en aide à ses partenaires, au-delà de son travail d’appui traditionnel. La crise du coronavirus en fait partie. WSM a donc débloqué un fonds spécial d’urgence pour appuyer les actions de ses partenaires en faveur de la lutte contre le coronavirus. Votre don fait la différence !

   

WSM Visuel DON TXT

Bonne nouvelle ! Si vous effectuez un don de 40€ ou plus au cours de l’année 2020, vous récupérerez 60% du montant de votre don via les impôts, au lieu des 45% habituels1. Cette mesure a été prise par le gouvernement afin de soutenir les ONG et asbl, durement touchées par la crise du COVID-19. De plus, le plafond de la réduction d’impôt au titre de libéralités est porté de 10 à 20% du revenu net imposable.

Cette décision a été prise le 12 juin lors du Kern élargi et fait partie des mesures de soutien du troisième volet du Plan fédéral de Protection sociale et économique. Pour en bénéficier, il suffit que le cumul de vos dons atteigne 40 euros ou plus d’ici à la fin de l’année 2020. Nous vous enverrons alors une attestation fiscale en mars de l’année suivante, qu’il vous faudra joindre à votre déclaration d’impôts. Aussi simple que cela!

1Selon les conditions décrites dans l'article 145/33 du Code des impôts sur les revenus 1992

 

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
logo vf logo mc
 Logo EP CSClogo 
logo joc 2016  

logo ciep quadri copieLogo AIDsolomond logo

 

© 2016 MOC Hainaut-Centre - Admin