Face à l’accumulation des mesures antisociales, d’une ampleur inédite, portées par le gouvernement Michel, le Mouvement ouvrier chrétien se mobilise et appelle l’ensemble de ses organisations, de ses fédérations et de ses militants à rejoindre la manifestation syndicale de ce mardi 24 mai à Bruxelles.

Travailleurs, allocataires sociaux, malades, aînés, jeunes, femmes, étrangers, justiciables,… Les dégâts causés par l’action du gouvernement fédéral sont insupportables pour la toute grande majorité de la population.

La loi Peeters occupe une place de choix dans les mesures imbuvables prises par Michel 1er. Derrière la flexibilité maximale que ses mesures entendent apporter sur le marché du travail, se cachent des conséquences inacceptables pour les travailleurs: une augmentation du temps de travail, la création d’un nouveau statut d’intérimaire à durée indéterminée, des horaires impossibles et des salaires plus bas pour les travailleurs (et surtout les travailleuses) à temps partiel,… Cette loi est un recul social indéniable qui ne permettra plus un équilibre harmonieux entre vie privée et professionnelle. A l’heure où le nombre de burn-out n’a jamais été aussi élevé, c’est un signal catastrophique envoyé à la population.

A présent, ce sont également les malades de longue durée qui sont dans le collimateur du gouvernement puisque celui-ci souhaite leur imposer des sanctions financières s’ils ne retrouvent pas le chemin du travail. Cette mesure insensée fait fi de la charge de travail croissante à laquelle les travailleurs sont exposés.

Ces politiques, qui viennent s’ajouter au saut d’index, au pseudo tax shift, à l’allongement de la carrière, au définancement des services publics et de la sécurité sociale, et à bien d’autres horreurs, sont injustes et inefficaces. Elles attaquent de plein fouet notre modèle social !

Mais c’est également notre modèle démocratique qui prend l’eau. Les attaques répétées de l’exécutif contre le pouvoir judiciaire (sous-financement de la Justice, état des prisons,…) ainsi que le refus de prendre à bras le corps la fraude et l’évasion fiscales sont autant de signaux dangereux qui alimentent encore un peu plus le désenchantement du citoyen par rapport au monde politique.

Pourtant, des alternatives existent. La réduction collective du temps de travail, une fiscalité juste, des services publics de qualité, une sécurité sociale forte, l’amélioration du pouvoir d’achat… sont autant de raisons de croire en un avenir meilleur.

C’est pour ces raisons que le MOC appelle ses organisations, ses fédérations et ses militants, mais aussi l’ensemble des citoyens à rejoindre la manifestation syndicale du 24 mai pour que le gouvernement Michel revienne à la raison.

Changeons de cap : osons un monde solidaire !

Christian Kunsch

Président du MOC

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
logo vf logo mc
 Logo EP CSClogo 
logo joc 2016  

logo ciep quadri copieLogo AIDsolomond logo

 

© 2016 MOC Hainaut-Centre - Admin